Pont des vents

    Origine du nom romain « Pont Vioie », pont de la voie qui devint « Pont d’Evans » puis Pont des Vents. Sans être un ouvrage important, le pont romain comporta sans doute l’établissement d’un poste de surveillance et c’est la garnison de ce poste qui aurait constitué la première population de ce hameau
    Peu d’écrits sur le pont des vents, il se trouve à l’emplacement du passage de la voie romaine les piles du pont seraient construites sur les bases de ce passage. Montfleur se trouvait sur le passage de l’ancienne voie romaine de Lyon à Besançon par Orgelet.
    Il fût reconstruit en 1849 après de nombreuses négociations entre le conseil municipal de l’époque et le canton d’Arinthod avec le revermont. Les hameaux de Pont des vents et de Saint Pierre souffrant de l’absence de ce pont, car les fréquentes crues du Suran, qu’il faut traverser au gué, interrompent souvent pendant une semaine entière.